Défiscaliser en investissant dans l’immobilier en 2019

Votre portefeuille est en proie à de colossaux impôts, et vous vous demandez comment y échapper un tant soit peu. Alors vous avez frappé à la bonne porte. Nous vous montrons ici comment défiscaliser, en investissant dans l’immobilier.

D’importants dispositifs de défiscalisation en 2019

L’investissement dans l’immobilier surtout l’immobilier locatif est très encouragé par le gouvernement qui conduit actuellement, une grosse politique dans ce sens. Mais pour en bénéficier, s’informer pour défiscaliser est votre meilleure alternative. En effet, certaines solutions s’adapteront mieux à vos situations et objectifs que d’autres. En 2019, votre pack-solution est non exhaustivement, le suivant.

La loi Pinel : Investir dans l’immobilier locatif à loyer modéré : achetez un logement neuf que vous louez à un prix modéré et il sera déduit de votre impôt un pourcentage du prix d’achat dudit logement. Vous vous engagerez à conserver le logement et à le mettre en location pendant une certaine durée. Le loyer sera plafonné sur la base du secteur géographique concerné. En fonction de la durée de votre engagement, vous pourrez obtenir des allègements allant jusqu’à 63 000 euros, étalés sur 6, 9 ou 12 ans.

Le déficit foncier : Effectuez des travaux dans un immobilier locatif d’un montant supérieur à vos revenus fonciers. Le déficit foncier ainsi créé vous aidera à défiscaliser.

L’investissement dans certains SCPI : répartissez les risques en maintenant de bons rendements locatifs par l’investissement dans plusieurs lots.

La loi Malraux : Investissez dans la restauration d’un immeuble classé et obtenez une plus grande défiscalisation

D’autres dispositifs de défiscalisation existent également : le dispositif Censi-Bouvard concernant l’investissement dans les résidences de service, le Cosse ancien de 2018, le dispositif Denormandie en 2019, etc. Nous vous conseillons de les explorer eux aussi pour vous permettre de défiscaliser en toute légalité.